Assurer demain les avantages d'aujourd'hui!

17.10.2018

La Fédération des Producteurs Suisses de Lait (FPSL), l'Interprofession du lait IP Lait et TSM Fiduciaire Sàrl sont prêtes pour l'entrée en vigueur de la solution privée de remplacement de la loi chocolatière au 1er janvier 2019. Le nouveau système garantit la pérennité d'un important canal de distribution pour le lait de centrale. Il s'agit également d'un signal important pour la Suisse en tant que site de production dans un secteur comptant des milliers d'emplois. Il y a déjà plusieurs semaines que le Conseil fédéral a décidé de transférer les fonds directement aux producteurs pour se conformer aux règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Toutefois, chaque producteur de lait doit encore demander le nouveau supplément de 4.5 centimes par kilo de lait commercialisé. Ainsi le veut la loi. Nous vous expliquons comment procéder.

Lait durable basé sur 10 critères

12.09.2018

Un nouveau standard sectoriel pour le « lait durable » suisse sera introduit le 1er juillet 2019. C’est ce qu’a décidé le comité de l’IP Lait la semaine dernière. Les exigences envers la production laitière ont été définies. Elles concernent l’affouragement, le bien-être animal ainsi que d’autres domaines et donneront droit à un supplément de durabilité de 2 ct/kg. Les exigences envers les secteurs en aval seront définies ces prochains mois.

Le comité de l’IP Lait s’accorde sur un nouveau standard sectoriel pour le lait durable

09.09.2018

À sa séance du 7 septembre, le comité de l’IP Lait a décidé d’introduire un standard sectoriel pour le lait durable le 1er juillet 2019. L’objectif est de pro-duire et de transformer tout le lait suisse selon des critères plus stricts après une phase transitoire de quatre ans. Les producteurs de lait de centrale rem-plissant les exigences recevront un supplément de 2 centimes par kg de lait.

Sauvegarder la valeur ajoutée des produits laitiers suisses

11.10.2017

Les produits laitiers suisses possèdent une valeur ajoutée dans différents domaines par rapport aux produits étrangers. Dans un rapport, l’Interprofession du lait (IP Lait) montre les éléments de cette valeur ajoutée et fait des recommandations pour leur communication. En outre, un monitorage sera mis sur pied pour surveiller les atouts actuels.

PA 2022 + : L’économie laitière doit être renforcée

21.09.2017

La politique agricole actuelle se base sur les trois piliers que sont les paiements directs, la protection à la frontière et le soutien du marché. Le système doit être corrigé sur certains points essentiels. En effet, si l’économie laitière a perdu en compétitivité c’est aussi dû à l’orientation de la politique lancée il y a quatre ans. La branche laitière demande par conséquent à la Confédération de revoir le système actuel dans le cadre de la Politique agricole 2022+, afin de lui redonner des perspectives d’avenir.

© 2016 Green Energy Ltd. | Legal Notice | Privacy Policy | Disclaimer

empty