Le comité de l’IP Lait prolonge le soutien à l’exportation de protéine lactique

27.05.2022

Le comité de l’Interprofession du lait (IP Lait) a décidé, à sa séance du 25 mai, de maintenir la boîte MPC introduite le 1er janvier 2021. Il a également exprimé sa volonté de prolonger la première phase du standard sectoriel pour le lait durable suisse (« tapis vert ») jusqu’à la fin 2023 pour des raisons techniques. Enfin, il a élu Manuel Hauser vice-président.

L’IP Lait dépose une demande d’importation supplémentaire de 1000 t de beurre

16.05.2022

La commission Importations de beurre de l’IP Lait a analysé une nouvelle fois la situation de l’approvisionnement en beurre à la mi-mai. Étant donné que les stocks de beurre restent justes et sur la base de l’estimation de l’évolution de la situation jusqu’à la fin de l’année, l’IP Lait a décidé de demander l’importation de 1000 t supplémentaires de beurre.

L’IP Lait dépose une demande d’importation supplémentaire de 2000 t de beurre

10.02.2022

La commission Importations de beurre de l’IP Lait a analysé une nouvelle fois la situation de l’approvisionnement en beurre au début février et a décidé de déposer une demande d’importation supplémentaire de 2000 t de beurre. Une demande d’augmentation du contingent tarifaire partiel a donc été transmise le 8 février à l’Office fédéral de l’agriculture.

Le secteur bovin s’attaque à la réduction des émissions de gaz à effet de serre

20.01.2022

L'agriculture est responsable de 14 pour cent des émissions de gaz à effet de serre en Suisse. Selon les calculs, les trois quarts de ces émissions sont imputables à la détention de bovins. Afin d’utiliser au mieux le potentiel de réduction de cette part, l’interprofession de la filière viande Proviande l’Interprofession du Lait ont chargé la centrale de vulgarisation Agridea de mettre en évidence les mesures les plus efficaces. Les résultats sont désormais disponibles.

Une décision qui suscite l'incompréhension

04.11.2021

Le Conseil fédéral a décidé de réduire le supplément pour le lait transformé en fromage de 15 à 14 centimes par kilo à partir de 2022, suscitant une profonde incompréhension auprès de la fédération des Producteurs Suisses de Lait (PSL), Fromarte, l'Association de l'industrie laitière suisse (VMI) et l'Interprofession du lait (IP Lait). Cette mesure affaiblit la protection douanière pour le lait, réduit considérablement la création de valeur sur le marché et exerce une pression sur les prix. Le Conseil fédéral justifie sa décision en se cachant derrière la "volonté du Parlement" avec des arguments très discutables. Dans le cadre du débat sur le budget 2022, PSL, Fromarte, VMI et l'IP Lait exigent une correction de la part du Parlement. Le supplément pour le lait transformé en fromage doit absolument être maintenu à 15 centimes, tel que défini dans la loi sur l'agriculture.

© 2016 Green Energy Ltd. | Legal Notice | Privacy Policy | Disclaimer

empty